Georges-Marc Benamou – Le fantôme de Munich

Georges-Marc Benamou – Le fantôme de Munich

Eté 1968.
Une jeune journaliste américaine veut percer l’énigme des accords de Munich. Elle obtient, presque par miracle, de rencontrer le dernier survivant du 29 septembre 1938, Edouard Daladier. L’ancien président du Conseil, que l’on croyait mort, vit reclus dans une cabane de pêcheur, au bord du Rhône. Il est un fantôme, le fantôme de Munich. Il se laisse convaincre par la jeune fille. Il va ouvrir son âme et ses archives.
Et grâce à lui, on vit, en temps réel et les nerfs à vif, ce « traquenard métaphysique » où la France a donné en pâture la République tchèque, pour avoir la paix, si illusoirement. Le fantôme de Munich est une plongée dans l’Histoire, un voyage singulier qui donne au lecteur la sensation vertigineuse d’être lui-même témoin de cette journée où l’Europe se précipita dans la Seconde Guerre mondiale.

0 Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *